A| A|  
 
 
Vous êtes ici
 

La Forêt

 
Accès profil
pour accèder directement à vos informations
 
 
 

Portrait du bois des Fourasses

Poumon vert de l'agglomération nancéienne, le massif de la forêt de Haye borde la commune sur sa partie ouest. Il s'étend sur une surface d'environ 10 000 hectares dont 6 500 de forêt domaniale dans une boucle de la Moselle allant de Nancy à Toul. Il est traversé par les autoroutes A33 et A31, le morcelant d'est en ouest et vers le nord. Durant la tempête Lothar en 1999, plus de 2000 hectares, principalement de hêtraie, furent détruits. L'ONF exploite le massif forestier.

La partie du bois des Fourasses qui borde directement Laxou est classée jusqu'au plateau de Villers-lès-Nancy ZNIEFF (zone naturelle d'intérêt écologique faunistique et floristique) à l'initiative des associations FLORAINE et DEVIBRA de Villers-lès-Nancy. Cette partie fragile, subissant de fortes pressions urbaines accueille également un public nombreux venant s'y ressourcer. Il couvre une surface de près de 300 hectares et se décompose en deux zones : un plateau calcaire et un versant Est.

Le sol étant peu profond, les arbres sont assez bas et donc la lumière au sol plus importante. Des espèces arborées ou herbacées comme les sorbiers ou merisiers, ainsi que l'aspérule odorante, la mélique uniflore ou l'anémone Sylvie y sont présentes.

Trois espèces légalement protégées en application des dispositions de l'article L 411-1 du code de l'environnement, dont la destruction est donc interdite, y ont été recensées :

  • La laîche poilue au centre du canton (Carex pilosa)
  • Le mélampyre à crêtes dans la pointe Sud (Melampyrun cristatum)
  • La violette blanche (Viola alba subsp. virescens)

VUE GENERALE DU TERRITOIRE DE LAXOU
VUE GENERALE DU TERRITOIRE DE LAXOU



Classement en forêt de protection


Depuis 2009, et suite à la demande depuis 2006 d'un collectif d'associations coordonné par FLORE54, une procédure de classement du massif de Haye en forêt de protection est engagée par les services de l'Etat.

L'équipe municipale est présente aux côtés du collectif et dans les groupes de travail successifs mis en place par la Préfecture pour suivre, participer aux travaux et encourager le classement. Un périmètre d'étude en vue du classement a été défini, il concerne sur la ville de Laxou l'ensemble du périmètre boisé y compris le bois de la Sapinière.
Le futur PLU tient compte de la proximité de la forêt et propose une zone tampon de non constructibilité de 30m sur les périphéries non bâties et de 15m sur les périphéries déjà bâties. Les travaux d'étude pour le classement en cours doivent permettre de déterminer ce périmètre de classement qui sera alors soumis à enquête publique avant classement en forêt de protection.
Les travaux en cours (ONF et services de l'Etat) consistent à l'étude parcellaire de l'ensemble du massif. Ils doivent permettre également de recenser tous les projets futurs qui pourraient avoir un impact sur le massif et de déterminer en conséquence toutes les zones qu'il pourrait être nécessaire d'exclure.

ENQUÊTE PUBLIQUE CONCERNANT LE CLASSEMENT EN
FORÊT DE PROTECTION DU MASSIF DE HAYE

FORET DE PROTECTION (ENTOURAGE BLEU)
FORET DE PROTECTION (ENTOURAGE BLEU)


Effets juridiques de la forêt de protection


Les forêts de protection sont soumises à un régime forestier spécial, dérogatoire au droit commun qui concerne l'aménagement, l'exercice du pâturage et des droits d'usage, le régime des exploitations, les fouilles, extractions de matériaux ainsi que la recherche et l'exploitation par les collectivités publiques ou leurs délégataires de la ressource en eau.

L'effet juridique majeur du classement en forêt de protection consiste dans l'interdiction de tout changement d'affectation ou tout mode d'occupation du sol de nature à compromettre la conservation ou la protection des boisements (art. L. 412-2 c. for.).

Aucun défrichement, aucune fouille, aucune extraction de matériaux, aucune emprise d'infrastructure publique ou privée, aucun exhaussement du sol ou dépôt ne peuvent être réalisés dans une forêt de protection à l'exception des travaux qui ont pour but de créer les équipements indispensables à la mise en valeur et à la protection de la forêt et sous réserve que ces ouvrages ne modifient pas fondamentalement la destination forestière des terrains.

Trame verte


Les résultats d'une récente étude portant sur la trame verte et bleue sur le pourtour du massif de Haye réalisée par l'association Mirabel-LNE (Lorraine Nature Environnement) et soutenue par la Ville de Laxou ont été présentés en janvier 2012.

La zone étudiée représente une surface de 270 km2 englobant 28 communes pour près de 260 000 habitants. Cette étude a permis d'établir et de cartographier des continuums forestier-thermophile et verger qui constituent une trame verte sur l'ensemble du pourtour du massif de Haye et servent de base à la détermination de corridors au sein de la commune, en lien avec le massif forestier. Elle met en évidence l'importance des lisières et des milieux naturels fragiles qui font le lien entre le tissu urbain et la forêt.

Notions d'écologie urbaine

La présence d'une forêt de 300 ha en ville apporte un certain nombre de bénéfices qu'il convient de rappeler :
  • son rôle de filtre des particules (polluants, poussières) intéressant avec la présence proche du réseau autoroutier de contournement
  • son rôle de tenue des sols, important en présence de sols minces et de sous-sol fragilisé par d'anciennes exploitations de fer
  • son rôle de filtration des eaux
  • son rôle d'abri des coteaux de Laxou et de Villers-lès-Nancy grâce au couvert forestier du plateau. La culture de la vigne a été pratiquée et aujourd'hui des jardins en bordure de lisière permettent de maintenir un entretien et des vues dégagées sur la ville
  • son rôle de corridor écologique : Le bois des Fourasses forme "un pont vert".

source : Etude forestière ONF-CUGN-ADUAN 2007