gallery
 
A| A|  
 
 
Vous êtes ici
 

Santé/Prévention

 
Accès profil
pour accèder directement à vos informations
 
 
 

L'ARRET CARDIAQUE NOUS SOMMES TOUS CONCERNES

 

En France, chaque année, le nombre de morts subites attribuables à un arrêt cardiaque est de 50.000, soit 6% des décès. Parmi ces accidents, 80 % des cas surviennent à domicile. Seulement 2% des personnes sont sauvées sans séquelles neurologiques. Cette situation s'explique par le délai incompressible d'intervention des équipes de secours professionnelles (10 à 15 min) est incompatible avec une situation qui nécessite d'agir dans les 5min après l'effondrement.
 

Des défibrillateurs entièrement automatiques ont été installés sur Laxou en intérieur ou extérieur dans les structures suivantes :

-Centre Communal d'Action Sociale 1 place de l'Europe

-Mairie 3 avenue Paul Deroulède

-Maison de la Vie associative et du Temps Libre 15 rue du 8 mai 1945 (extérieur)

-Gymnase Gaston Lozzia 9 rue de la Toulose (extérieur)

-Centre Intercommunal Laxou Maxeville 23 rue de la Meuse

Ces défibrillateurs sont disponible dans les structures durant les horaires d'ouvertures et peuvent être utilisés par le grand public qui, même sans formation préalable, doit suivre les indications dictées par le défibrillateur.
 

Association Grand Nancy Défib

Depuis décembre 2016, la commune adhère à l'association Grand Nancy Défib créée en partenariat avec le CHU et la Métropole du Grand Nancy.

Cette association forme des bénévoles (Sauveteurs Volontaires de Proximité) à l'utilisation de défibrillateur. Les habitants d'un quartier munis d'un défibrillateur sont appelés par le SAMU afin d'intervenir dans les 5 minutes chez leur voisin le plus proche.
 

Les quartiers opérationnels dans le cadre de Grand Nancy Défib :

Provinces/ Hardeval : 7 SVP

Zola/Sainte Anne : 4 SVP

Village : 3 SVP

 

Afin d'étendre le dispositif des volontaires sont nécessaires !

Pour avoir des informations sur cet acte de citoyenneté consulter

le site www.grandnancydefib.fr

ou contacter le Centre Communal d'Action Sociale au 03 83 90 86 86
 

Conduite à tenir en cas d'arrêt cardio-respiratoire (ACR)

1) Appel des urgences : de préférence le SAMU au 15 (ou le 112 à l'étranger)
2) Reconnaissance de l'ACR : Un arrêt cardio-respiratoire est définit par l'arrêt de toute activité mécanique efficace du coeur. Il entraine la mort s'il se prolonge plusieurs minutes.
Les signes à déceler sont les suivants :
  • Victime inconsciente : pas de mouvements, pas de parole
  • Victime en arrêt ventilatoire : absence de respiration pendant 10 secondes
3) Le médecin du SAMU vous donnera alors toutes les consignes à suivre et vous demandera d'effectuer un massage cardiaque dans l'attente de récupérer un défibrillateur.
4) Si vous vous situez à proximité d'une structure possédant un DEA (défibrillateur entièrement automatique), demandez à un passant de le ramener. Ne laissez jamais la victime seule.
5) Continuez le massage cardiaque jusqu'à l'arrivée du défibrillateur apporté par les secours ou récupéré, en amont, dans une structure communale ou par le biais d'un Sauveteur Volontaire de Proximité (SVP) contacté par le SAMU.
6) Une fois le défibrillateur installé, il ne faut jamais l'éteindre ni le débrancher. Ce sont les secours qui feront le nécessaire.